RTC / 3C

La Bretagne compte 6 réseaux territoriaux de cancérologie (RTC), dont un est intégré à une plateforme territoriale d’appui et 7 Centres de Coordination en Cancérologie (3C).

Presque tous les territoires de santé de Bretagne offrent un réseau territorial de cancérologie, à l’exception du territoire de santé n°5.

Les 3C couvrent quant à eux tous les territoires de santé.

Concernant le territoire de santé n°8, les missions 3C et RTC sont intégrées au RTC/3C du territoire de santé n°4.

carte-oncobretagne2

Les réseaux territoriaux de cancérologie (RTC)

Les principales missions des RTC sont les suivantes :

  • coordination des acteurs : faciliter le lien ville-hôpital, en étant l’appui aux professionnels de 1er recours, particulièrement le médecin traitant
  • participer à l’organisation et à la planification du parcours de santé et du suivi du patient en situation complexe
  • recensement de l’offre en soins de support et en proposer si besoin
  • formation des professionnels de terrain.

Depuis 2015, les réseaux de santé connaissent une réorganisation dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé.

Les plateformes territoriales d’appui se mettent en place progressivement sur la région. Elles intègrent plusieurs réseaux de santé d’un territoire défini, notamment les réseaux territoriaux de cancérologie pour les territoires concernés.

Sur le territoire de santé n°1, l’ancien réseau territorial de cancérologie “Réseau du Ponant” a été intégré à la PTA “Appui Santé Nord Finistère”, créée en juin 2015.

L’objectif principal des PTA est de remettre le médecin traitant au cœur du parcours de soins de ses patients relevant d’un parcours dit “complexe”. C’est le médecin traitant ou un autre professionnel, en lien avec le médecin traitant qui déclenche les services de la plateforme.

Les fonctions d’appui se déclinent par 3 services aux professionnels :

  •  information et orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leur territoire
  • appui à l’organisation des parcours complexes, dont l’organisation des admissions et des sorties des établissements
  • soutien aux pratiques et initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination, en apportant un appui opérationnel et logistique aux projets des professionnels.

Les Centres de Coordination en Cancérologie (3C)

Les 3C bretons sont rattachés à un RTC ou à une PTA sur la plupart des territoires de santé.

Les missions des 3C sont décrites dans la circulaire DGOS de 2005 relative à l’organisation des soins en cancérologie. Leurs missions devraient être revues prochainement par le ministère.

Ils sont notamment les garants d’une prise en charge de qualité pour le patient atteint de cancer sur son territoire. En Bretagne, chaque 3C couvre au moins un territoire de santé et est multi-établissements publics/privés. Cette organisation permet notamment le bon fonctionnement des Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) mixtes sur les territoires bretons. Une charte régionale des RCP a été actualisée en 2013 par Oncobretagne, en concertation avec les 3C.

L’évaluation des pratiques est également une des missions phare des 3C. Ainsi, ils participent notamment aux études régionales d’évaluation organisées par le réseau régional de cancérologie et décidées collégialement avec l’ensemble des 3C de la région au sein du Groupe Régional Évaluation . L’objectif est donc d’engager les structures de soins de chaque territoire dans une démarche d’assurance qualité en cancérologie pour assurer à tous les patients atteints de cancer la qualité et la sécurité des actes réalisés dans les structures de soins où ils effectuent les moments importants de leurs parcours diagnostique et thérapeutique.

Ils doivent donc s’assurer de la mise en œuvre effective de la pluridisciplinarité en organisant et fédérant les RCP. Afin de faciliter la coordination des prises en charge de patients, ils devront également rendre plus lisible l’organisation interne de la cancérologie au sein des établissements.

Les nouvelles missions des 3C sont actuellement en cours de discussion au niveau national. Un cahier des charges décrivant les missions des réseaux régionaux de cancérologie et des 3C devrait être publié au dernier trimestre 2016.

Références :

  • Instruction DGOS/PF3 no 2012-349 du 28 septembre 2012 relative au guide  méthodologique « Améliorer la coordination des soins : comment faire évoluer les réseaux de santé »
  • Guide des spécificités de la cancérologie en réseau territorial – ACORESCA, 2015
  • Circulaire DHOS/SDO no 2005-101 du 22 février 2005 relative à l’organisation des soins en cancérologie
  • Décret n° 2016-919 du 4 juillet 2016 relatif aux fonctions d’appui aux professionnels pour la coordination des parcours de santé complexes.