Offres d’emplois (3)

Coordinateur de Parcours  – Cap Autonomie Santé –  CDI 80% ou 100% – Mise en ligne le 7 octobre 2021

 

Le Dispositif d’Appui à la Coordination, CAP AUTONOMIE SANTE, dont le siège social est basé sur Lanester (56), porte les missions suivantes :

  • Accueil, information, orientation des professionnels (29-56)
  • Accueil, information, orientation des personnes âgées et en situation de handicap (56)
  • Coordination de parcours :
    – appui aux professionnels pour la coordination des parcours complexes
    – accompagnement individuel des personnes âgées
    – gestion de cas personnes âgées (56) ou polyvalente (29)
  • Observatoire des besoins
  • Concertation territoriale des acteurs
  • Répertoire des ressources
  • Soutien aux pratiques et initiatives des professionnels du territoire
  • Relais des politiques publiques de l’autonomie sur le pays de Lorient : observatoire et
    coordination des actions de prévention (personnes âgées et aidants-56)
  • Plateforme ETP et coordination de programmes ETP
  • Centre de Coordination en Cancérologie (3C)

Missions et activités communes de l’équipe

  • Participer à l’évolution de Cap Autonomie Santé par une démarche de réajustement des
    pratiques, au plus près des missions qui sont confiées.
  • Contribuer au développement permanent des partenariats entre Cap Autonomie Santé et les professionnels de santé ou des secteurs social et médicosocial.
  • Participer à l’élaboration, le déploiement, à la mise à jour des différents outils partagés entre les professionnels ainsi que des outils partagés en interne à Cap Autonomie Santé.
  • Participer aux staffs communs et aux réunions d’équipe de Cap Autonomie Santé.
  • Participer à l’accueil des stagiaires.

Activités du Coordinateur de Parcours

Quel que soit l’âge de la personne :

  • Informer, orienter l’usager et/ou le professionnel vers la ressource la/les mieux adaptée/s.
  • Recueillir les informations et les évaluations existantes.
  • Réaliser une évaluation multidimensionnelle des situations le nécessitant.
  • Elaborer le Plan Personnalisé de Santé (PPS) et coordonner sa mise en oeuvre, en assurer le suivi.
  • Soutenir la personne dans son parcours de santé, dans le respect de son projet de vie.
  • Etre le référent-coordinateur privilégié pendant l’accompagnement à gradation variable selon la complexité de la situation.
  • Accompagner dans les démarches administratives et en assurer le suivi, si nécessaire, en accord avec la personne accompagnée, dans le respect du principe de subsidiarité.
  • Appuyer ou organiser la concertation pluridisciplinaire si nécessaire.
  • Orienter et accompagner vers les structures adaptées lorsque le maintien à domicile est
    compromis.
  • Faciliter le partage d’informations et l’interconnaissance entre les acteurs du parcours.
  • Etre en appui des professionnels à la coordination des parcours complexes, pour une durée adaptée aux besoins du patient (en accord avec le patient et en lien avec le médecin traitant).

Activités complémentaires, internes à la structure, en lien avec le Pôle des Coordinations
Territoriales

  • Contribuer à l’évolution de Cap Autonomie Santé par une démarche de réajustement des pratiques, au plus près des missions qui lui sont confiées.
  • Participer au recensement et à l’analyse des dysfonctionnements du territoire à travers les problématiques de parcours rencontrées dans le suivi des situations.
  • Participer à l’élaboration, au développement et à la mise à jour d’outils partagés et en
    promouvoir le déploiement.
  • Contribuer au développement permanent des partenariats entre Cap Autonomie Santé et les professionnels de santé ou des secteurs social et médicosocial.
  • Participer aux actions menées par Cap Autonomie Santé sur le territoire.
  • Articuler sa mission avec celles des dispositifs d’intégration et de coordination du territoire.
  • Etre en appui des agents d’accueil pour les situations complexes lors des primo évaluations.
  • Contribuer à l’évolution des pratiques professionnelles en termes de coordination, en interne et en externe, en lien avec la Coordination Territoriale.

Activités spécifiques sur le Territoire Autonomie Lorientais

  • Accompagner les personnes âgées dans l’accomplissement de leur projet de vie, en
    favorisant le maintien à domicile (accès aux droits, aux services, aux soins…).
  • Participer à l’accueil, l’information, l’orientation des personnes en perte d’autonomie et leur entourage, en lien avec les chargés d’accueil, au niveau du siège ou des points d’accueil développés sur le territoire.
  • Intégrer les outils développés dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Espace Autonomie (ex.gérer les inscriptions sur liste d’attente, assurer le suivi et l’actualisation – ATTENTUM…).

Compétences et qualités requises
Compétences techniques

  • Expérience professionnelle dans le soin, l’aide ou l’accompagnement de personnes
  • Expérience d’exercice à domicile souhaitée
  • Connaissance des organisations sanitaires, sociales et médico-sociales
  • Aptitude à l’évaluation et à l’analyse des situations
  • Aptitude à la communication (écrite et orale)
  • Aisance avec les outils informatiques

Qualités

  • Capacité d’écoute et de synthèse
  • Sens de l’organisation et de la méthode
  • Autonomie, prise d’initiative et dynamisme
  • Aisance relationnelle
  • Capacités d’adaptation
  • Appétence pour le travail en équipe

Conditions d’exercice de l’activité

  • Permis B nécessaire
  • Diplôme d’Etat Infirmier, de travail social niveau 3, d’ergothérapeute
  • Contrat à durée indéterminée à 80 % ou temps plein
  • Lieu de travail : Siège de Cap Autonomie Santé, avec déplacements sur le territoire de
    Démocratie en Santé Lorient-Quimperlé et occasionnellement sur la région Bretagne
  • Poste à pourvoir dès que possible

Sous la responsabilité

  • hiérarchique du Responsable du Pôle Parcours

Liens fonctionnels

  • Pôle des Coordinations Territoriales
  • Pôle administratif

Horaires

  • Horaires de journée, jours ouvrables
  • Ponctuellement réunions en soirées

Moyens mis à disposition

  • Bureau en espace collectifs
  • Ordinateur – Office 365
  • Véhicule de service

Salaire brut
2150 € brut à temps plein (plus valorisation d’expérience)
Merci d’adresser votre dossier de candidature (CV, lettre de motivation et tout autre
document qui vous paraîtrait utile pour justifier de vos compétences et de votre expérience) avant le 22 octobre 2021 à :

Françoise DELAUNAY
Directrice
Cap Autonomie Santé – 7 rue Leo Lagrange – 56 600 LANESTER
Mail : f.delaunay@capautonomiesante.bzh
Tél. : 02 97 30 00 00

Télécharger la fiche de poste

______________________________________________________________

Assistante  – Cap Autonomie Santé –  CDI temps  plein – Mise en ligne le 30 septembre 2021

 

CONTEXTE

Conforté par la loi de modernisation du système de santé du 24 juillet 2019, un dispositif d’appui à la Coordination (DAC), CAP AUTONOMIE SANTE a été constitué fin 2018 sur le territoire de santé Lorient-Quimperlé (Cap Autonomie Santé) Association de coordination du pays de Lorient (capautonomiesante.bzh). C’est une structure territoriale
« d’appui, d’information, de coordination et d’intégration ».

CAP AUTONOMIE SANTE assure les missions suivantes :

  • Accueil, information, orientation des professionnels (29-56)
  • Accueil, information, orientation des personnes âgées et en situation de handicap (56)
  • Coordination de parcours :
    – Appui aux professionnels pour la coordination des parcours complexes
    – Accompagnement individuel des personnes âgées ou en situation de handicap (56)
    – Gestion de cas polyvalente
  • Observatoire des besoins
  • Concertation territoriale des acteurs
  • Répertoire des ressources
  • Soutien aux pratiques et initiatives des professionnels du territoire
  • Relais des politiques publiques de l’autonomie sur le pays de Lorient : observatoire et coordination des actions de prévention (personnes âgées et aidants-56)
  • Plateforme ETP et coordination de programmes ETP
  • Centre de Coordination en Cancérologie (3C)

 

PLACE DANS L’ORGANISATION

L’assistant(e) est placé(e) sous la responsabilité hiérarchique de la Directrice de CAP AUTONOMIE SANTE.

 

MISSION (finalité du poste)

Assister les Cheffes de Projet du Pôle des Coordinations Territoriales dans l’accomplissement de leurs missions :

  • dans la gestion des projets, au niveau opérationnel,
  • dans le suivi d’activité.

 

CONTENU DU POSTE

Activités principales

  • Gérer l’administratif des projets : courriers, conventions, agenda, logistique des réunions (convocation, réservation de salles, rédaction des comptes rendus…),
  • Gérer le répertoire des ressources du territoire, en lien avec les Chargées d’accueil,
  • Assurer l’accueil physique et téléphonique du Pôle des Coordinations Territoriales,
  • Assister les Cheffes de Projet du Pôle des Coordinations Territoriales pour la communication et la création d’outils, en lien avec l’Assistante de Direction, pour le recueil et l’analyse des données d’activités.

Activités spécifiques à l’Education Thérapeutique du Patient

  • Apporter un appui aux pratiques professionnelles des Pôles et Maisons de santé du territoire, portant des programmes d’ETP (communication, élaboration de documents…),
  • Assurer la logistique des formations et ateliers des programmes portés par Cap Autonomie Santé :
    o Pour les professionnels
    – Assurer le lien entre les organismes de formation et la Plateforme ETP,
    – Participer à la mise à jour de la base de données des formations et ateliers                         méthodologiques,
    – Coordonner la gestion administrative des formations et ateliers méthodo,
    –  Tenir un tableau de bord des formations et ateliers méthodo.
    o Pour les patients
    – Organiser en collaboration avec l’équipe et les intervenants la planification et
    l’organisation des ateliers patients,
    – Gérer la planification des RDV et ateliers,
    – Tenir un tableau de bord des ateliers patient
  • Assister les Cheffes de Projet du Pôle ETP et les partenaires dans la gestion du logiciel CEPPIA.

 

COMPETENCES TECHNIQUES REQUISES

  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point, WordPress, Publisher…)
  • Connaissance du tissu sanitaire, social et médico-social et de son organisation
  • Aptitude à la communication écrite et orale, capacités rédactionnelles
  • Maîtrise de l’orthographe et de la grammaire

 

QUALITES REQUISES

  • Disponibilité
  • Adaptabilité
  • Sens de l’organisation
  • Autonomie, prise d’initiative et dynamisme
  • Appétence pour le travail en équipe
  • Aisance relationnelle
  • Capacité d’écoute et de synthèse

 

CONDITIONS D’EXERCICE

  • Contrat à durée indéterminée à 100 %
  • Poste à pourvoir le plus possible
  • Poste basé à Lanester
  • Permis de conduire B (Véhicule de service)

 

PROFIL

  • BTS Assistant de Direction, BTS SP3S ou équivalent
  • Licence pro management et gestion des organisations, Licence action sociale et de santé ou équivalent

 

MODALITES PRATIQUES POUR CANDIDATER
Pour plus d’informations et pour adresser votre dossier de candidature (CV, lettre de  motivation et tout autre document qui vous paraîtrait utile pour justifier de vos compétences et de votre expérience), merci de vous adresser à :

Françoise DELAUNAY
Directrice
Cap Autonomie Santé – 7 rue Leo Lagrange – 56 600 LANESTER
Mail : f.delaunay@capautonomiesante.bzh
Tél. : 02 97 30 00 00
Date limite d’envoi des candidatures : 8 octobre 2021

Télécharger le profil de poste

__________________________________

Médecin coordinateur – Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne H/F – 0,5  ETP – Mise en ligne le 26 juillet 2021

L’action du médecin coordinateur s’inscrit dans le cadre de l’instruction DGOS/R3/INCA/2019/248 du 02 décembre 2019, et du CPOM signé avec l’Agence Régionale de Santé Bretagne, déclinée selon les missions générales suivantes :

Mission 1 : Coordination régionale des acteurs de la cancérologie en Bretagne

Le médecin coordinateur est chargé de créer du lien avec les structures de coordination en cancérologie, de fédérer les professionnels de la cancérologie autour de projets communs, et apporter, en cas de besoin un soutien aux partenaires.
– Promouvoir le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) et garantir son bon usage ;
– Promouvoir le partage d’expériences et des outils entre les différents partenaires ;
– Faciliter la relation avec les groupes de travail chargés de l’organisation des journées scientifiques ;
– Assurer, en collaboration avec l’équipe, la promotion, l’alimentation et l’actualisation du site Internet du réseau.

Mission 2 : Management de l’équipe, mise en oeuvre des activités du réseau et liens avec les instances

Le médecin coordinateur participe avec le bureau à l’élaboration du programme annuel d’actions pour soumission au conseil d’administration ainsi qu’à l’assemblée générale, et s’attèle à sa mise en oeuvre en collaboration avec l’équipe de coordination et/ou d’autres partenaires.
– Animer la cellule de coordination d’Oncobretagne (planification de la feuille de route, RH, continuité de services…) ;
– S’assurer de la conformité du réseau au RGPD en lien avec le DPD du réseau ;
– En lien avec le bureau, veiller à l’application et à la mise à jour des textes fondateurs d’Oncobretagne (statuts, règlement intérieur, chartes, etc.) ;
– Définir avec le président le calendrier annuel et les ordres du jour des réunions des instances ;
– Préparer, en collaboration avec l’équipe de coordination, les supports de présentation, le rapport annuel d’activité de l’année écoulée et le programme d’action de l’année suivante, le soumettre au Conseil d’Administration (CA) avant validation par l’Assemblée générale (AG) ;
– Mettre en oeuvre les décisions prises par le conseil d’administration et le bureau du réseau ;
– Assurer la gestion budgétaire du réseau (budgets FIR et association) en lien avec le trésorier et l’équipe de coordination ;
– Proposer un tableau de bord régional des indicateurs en cancérologie ;
– Structurer et assurer la pérennité des missions de formation des acteurs de la cancérologie.

Mission 3 : Appui institutionnel et interface avec le terrain

Le médecin coordinateur assure le lien et le relai entre le niveau local/territorial et le niveau régional ou national. Il veille à la transmission des informations descendantes (orientations et instructions du national, circulaires etc.) et propose une remontée des difficultés, réflexions et/ou attentes du terrain.
– Participer aux réunions convoquées par les tutelles (ARS, DGOS, INCa) ;
– Favoriser les échanges d’informations avec les partenaires (structures de coordination, établissements, professionnels, associations de patients).

Mission 4 : Développement des liens avec les partenaires et des missions de santé publique

Le médecin coordinateur peut représenter le réseau aux instances ainsi qu’aux réunions avec des partenaires par délégation du président. Il peut initier des collaborations thématiques avec d’autres structures ou répondre à leur sollicitation pour participer à un projet commun.
– Promouvoir des études de recherche portant sur la cancérologie (groupe régional 3C, appel à projets…) ;
– Participer aux travaux de recherche ou études à l’initiative des partenaires ;
– Participer aux comités de pilotage ou groupes de travail pour des projets régionaux portant sur la cancérologie ;
– Poursuivre les collaborations et favoriser le décloisonnement avec les structures de coordinations avec l’UCOG (Oncogériatrie), les OIR (Oncopédiatrie), le PRC (Pôle Régional de Cancérologie), etc. ;
– Participer ou initier des collaborations avec d’autres acteurs de la cancérologie (GIRCI, Cancéropôle, etc…);
– Représenter le réseau aux instances, réunions ou manifestations d’autres structures dont Oncobretagne est membre ou s’il est convié et ce, après concertation avec le président (ex : ligue, registre des cancers, RTC-PTA, URSB, ORSB, etc.) ;
– Participation aux réunions de l’ACORESCA (Association des Coordinateurs des Réseaux de Cancérologie).

PROFIL :
Diplômé en médecine de santé publique ou information médicale ou équivalence, vous avez des connaissances en cancérologie, « plans cancer » et en santé publique, maitrisez l’environnement des établissements de santé publics et privés, l’organisation de la prise en charge en cancérologie. Vous êtes doté de qualités relationnelles, faites preuve d’adaptabilité et de réactivité. Autonome, organisé, vous gérez les priorités, savez animer des réunions et groupes de travail. Vous maîtrisez le pack office.
Connaissances de l’organisation des soins en cancérologie et de l’outil Dossier Communicant de Cancérologie souhaités.

Poste en CDI temps partiel 50 % basé à Rennes. A pourvoir dès que possible. Statut Cadre, rémunération selon la grille de la CCN des CLCC.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, merci d’adresser votre candidature (lettre et CV) à l’attention de :
Direction des Ressources Humaines
Centre Eugène Marquis
Avenue de la Bataille Flandres-Dunkerque
CS 44229
35042 RENNES CEDEX 9
Adresse e-mail : rh@rennes.unicancer.fr

Télécharger le profil de poste