Offres d’emplois (1)

Médecin coordinateur – Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne H/F – 0,5  ETP – Mise en ligne le 26 juillet 2021

L’action du médecin coordinateur s’inscrit dans le cadre de l’instruction DGOS/R3/INCA/2019/248 du 02 décembre 2019, et du CPOM signé avec l’Agence Régionale de Santé Bretagne, déclinée selon les missions générales suivantes :

Mission 1 : Coordination régionale des acteurs de la cancérologie en Bretagne

Le médecin coordinateur est chargé de créer du lien avec les structures de coordination en cancérologie, de fédérer les professionnels de la cancérologie autour de projets communs, et apporter, en cas de besoin un soutien aux partenaires.
– Promouvoir le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) et garantir son bon usage ;
– Promouvoir le partage d’expériences et des outils entre les différents partenaires ;
– Faciliter la relation avec les groupes de travail chargés de l’organisation des journées scientifiques ;
– Assurer, en collaboration avec l’équipe, la promotion, l’alimentation et l’actualisation du site Internet du réseau.

Mission 2 : Management de l’équipe, mise en oeuvre des activités du réseau et liens avec les instances

Le médecin coordinateur participe avec le bureau à l’élaboration du programme annuel d’actions pour soumission au conseil d’administration ainsi qu’à l’assemblée générale, et s’attèle à sa mise en oeuvre en collaboration avec l’équipe de coordination et/ou d’autres partenaires.
– Animer la cellule de coordination d’Oncobretagne (planification de la feuille de route, RH, continuité de services…) ;
– S’assurer de la conformité du réseau au RGPD en lien avec le DPD du réseau ;
– En lien avec le bureau, veiller à l’application et à la mise à jour des textes fondateurs d’Oncobretagne (statuts, règlement intérieur, chartes, etc.) ;
– Définir avec le président le calendrier annuel et les ordres du jour des réunions des instances ;
– Préparer, en collaboration avec l’équipe de coordination, les supports de présentation, le rapport annuel d’activité de l’année écoulée et le programme d’action de l’année suivante, le soumettre au Conseil d’Administration (CA) avant validation par l’Assemblée générale (AG) ;
– Mettre en oeuvre les décisions prises par le conseil d’administration et le bureau du réseau ;
– Assurer la gestion budgétaire du réseau (budgets FIR et association) en lien avec le trésorier et l’équipe de coordination ;
– Proposer un tableau de bord régional des indicateurs en cancérologie ;
– Structurer et assurer la pérennité des missions de formation des acteurs de la cancérologie.

Mission 3 : Appui institutionnel et interface avec le terrain

Le médecin coordinateur assure le lien et le relai entre le niveau local/territorial et le niveau régional ou national. Il veille à la transmission des informations descendantes (orientations et instructions du national, circulaires etc.) et propose une remontée des difficultés, réflexions et/ou attentes du terrain.
– Participer aux réunions convoquées par les tutelles (ARS, DGOS, INCa) ;
– Favoriser les échanges d’informations avec les partenaires (structures de coordination, établissements, professionnels, associations de patients).

Mission 4 : Développement des liens avec les partenaires et des missions de santé publique

Le médecin coordinateur peut représenter le réseau aux instances ainsi qu’aux réunions avec des partenaires par délégation du président. Il peut initier des collaborations thématiques avec d’autres structures ou répondre à leur sollicitation pour participer à un projet commun.
– Promouvoir des études de recherche portant sur la cancérologie (groupe régional 3C, appel à projets…) ;
– Participer aux travaux de recherche ou études à l’initiative des partenaires ;
– Participer aux comités de pilotage ou groupes de travail pour des projets régionaux portant sur la cancérologie ;
– Poursuivre les collaborations et favoriser le décloisonnement avec les structures de coordinations avec l’UCOG (Oncogériatrie), les OIR (Oncopédiatrie), le PRC (Pôle Régional de Cancérologie), etc. ;
– Participer ou initier des collaborations avec d’autres acteurs de la cancérologie (GIRCI, Cancéropôle, etc…);
– Représenter le réseau aux instances, réunions ou manifestations d’autres structures dont Oncobretagne est membre ou s’il est convié et ce, après concertation avec le président (ex : ligue, registre des cancers, RTC-PTA, URSB, ORSB, etc.) ;
– Participation aux réunions de l’ACORESCA (Association des Coordinateurs des Réseaux de Cancérologie).

PROFIL :
Diplômé en médecine de santé publique ou information médicale ou équivalence, vous avez des connaissances en cancérologie, « plans cancer » et en santé publique, maitrisez l’environnement des établissements de santé publics et privés, l’organisation de la prise en charge en cancérologie. Vous êtes doté de qualités relationnelles, faites preuve d’adaptabilité et de réactivité. Autonome, organisé, vous gérez les priorités, savez animer des réunions et groupes de travail. Vous maîtrisez le pack office.
Connaissances de l’organisation des soins en cancérologie et de l’outil Dossier Communicant de Cancérologie souhaités.

Poste en CDI temps partiel 50 % basé à Rennes. A pourvoir dès que possible. Statut Cadre, rémunération selon la grille de la CCN des CLCC.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, merci d’adresser votre candidature (lettre et CV) à l’attention de :
Direction des Ressources Humaines
Centre Eugène Marquis
Avenue de la Bataille Flandres-Dunkerque
CS 44229
35042 RENNES CEDEX 9
Adresse e-mail : rh@rennes.unicancer.fr

Télécharger le profil de poste