Actualités

Supports Webinaire “Réforme des autorisations en cancérologie”

Le premier webinaire d’Oncobretagne sur la thématique de la nouvelle réforme des autorisations s’est déroulé le 20 juin dernier.

Vous avez été nombreux à y participer et nous vous en remercions.

Pour les personnes n’ayant pas pu assister aux présentations et aux échanges, vous pouvez télécharger les supports ci-dessous :

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Indicateurs Qualité du Parcours Patient en Cancérologie – Rapport & synthèse

Oncobretagne et les Centres de Coordination en Cancérologie (3C) de la région ont réalisé une enquête visant à évaluer la mise en œuvre des mesures transversales de qualité du parcours patient en cancérologie (Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP), Programme Personnalisé de Soins (PPS), dispositif d’annonce…).

A l’issue de cette enquête, un rapport régional ainsi qu’une synthèse ont été rédigés afin de mettre en évidence les résultats et les actions à mener.

Parmi les principaux résultats, on relève notamment un bon taux de traçabilité de la fiche RCP dans les dossiers patients (90%). La traçabilité est toutefois à améliorer pour ce qui concerne le PPS ou encore les consultations d’annonce médicale et paramédicale.

S’agissant des actions à mener, il est par exemple proposé de mettre en place des outils régionaux afin de garantir un socle commun conforme aux exigences nationales, mais aussi d’accompagner les établissements dans l’amélioration de la traçabilité dans les dossiers.

 

Téléchargez :

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Retrouvez les présentations de la 4ème journée régionale des Soins Oncologiques de Support

La 4ème journée régionale des Soins Oncologiques de Support (SOS) s’est déroulée le 24 mars 2023 à Saint-Malo sur le thème “Intégrer les SOS de proximité dans la coordination du parcours en cancérologie”.

Retrouvez les présentations

La prochaine édition de la journée régionale des SOS aura lieu le 22 mars 2024 au Palais des congrès de Lorient. Nous vous attendons nombreux.ses pour cet évènement phare d’Oncobretagne !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Prise en charge en ville de patients atteints de cancer – Synthèse régionale

En 2022, l’OMéDIT Bretagne, les URPS bretonnes et Oncobretagne se sont associés dans le cadre d’une enquête visant à évaluer les besoins des professionnels libéraux prenant en charge des patients atteints de cancer.

Parmi les besoins exprimés, on retrouve notamment le souhait d’être mieux informé sur les principaux traitements du cancer ; d’avoir accès au Programme Personnalisé de Soins (PPS), à un annuaire des soins de support et à des outils de coordination informatisés.

Pour répondre à ces besoins, plusieurs propositions d’action ont été émises par l’OMéDIT Bretagne et Oncobretagne, telle que par exemple l’organisation d’une soirée d’information à destination de tout professionnel prenant en charge des patients atteints de cancer.

Retrouvez les principaux éléments de ce travail dans la synthèse régionale

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Retrouvez les présentations de la journée UCOG

La journée de l’UCOG s’est déroulée le 13 avril 2023 sur le thème “Prise en charge des cancers urologiques chez le sujet âgé”.

Retrouvez les présentations

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Revue de presse – mai 2023

Appel à projet INCa « Agir en santé publique »

L’INCa lance un nouvel appel à projets intitulé « Agir en santé publique – Soutien aux études, expérimentations et actions visant à mieux intégrer la prévention, le dépistage et la détection précoce des cancers dans les parcours de santé et de soins ». Pour être retenus, les projets devront traiter de la prévention et du dépistage, mais aussi être reproductibles, mutualisables et intégrer une évaluation solide. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 9 juin 2023 à 12h00.

Toutes les informations et les documents sur l’appel à projets sont à retrouver sur le site de l’INCa : Appel à projets AGIR INCa

 

COOP’ Challenge 2023

Le living lab de l’INCa propose un challenge qui a pour but de soutenir les initiatives visant à améliorer la qualité de vie des patients atteints d’un cancer et de leurs aidants. En amont du dépôt de dossier, les porteurs de projets peuvent faire connaitre leurs actions sur le site du living lab. Ensuite, les candidats doivent déposer leur dossier sur la plateforme du living lab pour tenter de remporter l’un des quatre prix mis en jeu par l’INCa. Pour être éligible, il suffit de répondre à la thématique définie, de constituer une équipe projet multi-acteurs et de ne pas avoir d’autre financement INCa en cours. Huit projets seront présélectionnés mi-mai et les quatre lauréats seront annoncés fin juin.

Un Living Lab, littéralement « laboratoire vivant », est « une méthodologie de recherche en innovation menée par une réunion d’acteurs publics, privés et citoyens qui travaillent en concertation continue, plutôt qu’en vase clos, pour concevoir, améliorer et valider dans le vécu, des produits, des services, des technologies, des outils, etc. » (livre blanc des Living Labs, 2014).

Retrouvez :

 

Plateforme ressource sur la reconstruction mammaire

La Haute Autorité de Santé (HAS) s’est associée à l’INCa pour créer une plateforme en ligne qui contient toutes les informations à savoir sur la reconstruction mammaire. Destinée aux femmes concernées par la mastectomie, cette plateforme a pour objectif de favoriser la décision partagée entre les patientes et les professionnels de santé. La plateforme est organisée en six rubriques : les possibilités de reconstruction ; les facteurs personnels et médicaux ; les lieux où effectuer une reconstruction ; les soins de support ; des témoignages ; et une rubrique dédiée aux professionnels. Parmi les outils disponibles sur la plateforme, on retrouve notamment une infographie sur les principales techniques de reconstruction ou encore une carte qui recense les établissements qui proposent ces techniques.

La plateforme de la HAS : Reconstruction mammaire : de la réflexion à la décision (HAS)

 

Reconnaissance du travail de nuit comme facteur de risque du cancer du sein

Pour la première fois, le cancer du sein d’une ancienne infirmière a été reconnu comme maladie professionnelle. Plus spécifiquement, ce cancer serait lié à 28 années de travail de nuit. C’est ce qu’a affirmé fin mars le conseil médical, « l’instance départementale chargée de statuer sur les demandes de reconnaissance de maladies professionnelles dans la fonction publique ». Cette décision marquante permettra à l’infirmière d’avoir droit à une indemnisation ; et ouvre la voie à de prochaines avancées sur la reconnaissance des maladies professionnelles.

Retrouvez l’article publié dans Le Monde : Le travail de nuit reconnu, pour la première fois, comme un facteur du cancer du sein (lemonde.fr)

 

Congé spécifique pour les parents dont l’enfant est atteint d’une maladie chronique : précisions de la loi par un décret

Le 18 décembre 2021 était promulguée une loi sur l’octroi d’un congé spécifique d’une durée minimale de 2 jours ouvrables pour les parents dont l’enfant souffre d’une pathologie chronique ou d’un cancer. Cette loi a été précisée par un décret en date du 27 mars 2023 qui liste les pathologies concernées par ce congé. La Direction de l’information légale et administrative rappelle que l’on compte entre 1,5 et 4 millions d’enfants atteints de maladies chroniques ; et 2 500 atteints d’un cancer.

Retrouvez :

 

Révision de l’organisation des soins palliatifs

Dans le cadre du cinquième plan national pour les soins palliatifs (2021-2024), une instruction définissant une organisation des soins palliatifs en trois niveaux devrait bientôt voir le jour.

  • Le premier niveau qui concerne le premier recours s’appuiera notamment sur les Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) et les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), mais aussi sur l’Hospitalisation à Domicile (HAD) pour les situations plus complexes.
  • Le niveau 2 concernera les hôpitaux de proximité avec les lits identifiés de soins palliatifs (Lisp)
  • Le niveau 3 sera assuré par les unités de soins palliatifs (USP).

Au-delà de cette gradation, il existe une volonté d’aller davantage vers la ville notamment en s’appuyant sur les équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP), et renforçant les liens avec les dispositifs d’appui à la coordination (DAC).

Le cinquième plan national pour les soins palliatifs :  Cinquième plan national pour les soins palliatifs

 

G7 cancer : l’accélération de la recherche mondiale sur le cancer

Un “G7 Cancer” composé d’organismes de sept pays (Australie, Canada, Allemagne, Japon, Royaume-Uni, France et Etats-Unis) verra bientôt le jour. A l’initiative de l’Institut National du Cancer (INCa), cette collaboration a pour objectif de renforcer les liens internationaux pour lutter plus efficacement contre la maladie.

Quatre thèmes prioritaires ont d’ores et déjà été identifiés :

  • Mettre en place une stratégie internationale de partage de données (notamment sur les cancers pédiatriques),
  • Accélérer la recherche sur les cancers de mauvais pronostic (pancréas/œsophage/estomac et foie),
  • Réduire les inégalités en matière de cancer,
  • Renforcer la prévention (“précancer”, programmes de dépistage et détection précoce).

A retrouver sur le site de l’INCa :

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les webinaires d’Oncobretagne

Un nouveau projet est en cours de construction dans les coulisses d’Oncobretagne : “Les webinaires d’Oncobretagne”. L’objectif de ces webinaires est de favoriser l’information et l’échange autour de la cancérologie entre professionnels de santé, associations et grand public de la région Bretagne sur une thématique ciblée (projets, actualités, retour d’expériences…).

Trois sessions auront lieu à partir de juin 2023 sur les thématiques de la réforme des autorisations en cancérologie ; la prévention en cancérologie et cancer et travail. Nous vous attendons nombreux(ses) pour assister à ces webinaires et rester informé(e)s sur les actualités en cancérologie !

Il est d’ores et déjà possible de s’inscrire à la première session sur la réforme des autorisations qui aura lieu le mardi 20 juin de 13h à 14h en suivant ce lien : Formulaire inscription au webinaire

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Retrouvez les présentations de la journée régionale des structures de coordination en cancérologie

 

La journée régionale des structures de coordination en cancérologie s’est déroulée le 27 janvier 2023 sur le thème “Parcours patients – du dépistage à l’après-cancer – Rôle des structures de coordination”.

 

Ouverture de la journée
Introduction institutionnelleDr CASTELLI – DSRC Oncobretagne
Présentation des résultats provisoires de l’enquête IQPPCMme KERMARREC – DSRC Oncobretagne & Mme NORMAND – 3C Appui Santé en Cornouaille  

Session n°1 – Prévention & Dépistage 
Dépistage et prévention chez des personnes prédisposées héréditairement aux cancersDr HUET – Réseau Phare Grand Ouest
Dépistage organisé des cancers Dr BROUSSE-POTOCKI – CRCDC Bretagne

Session n°2 – Diagnostic & Stratégie thérapeutique
Diagnostic chez les adolescents et jeunes adultesMme LETORT-BERTRAND – Réseau OB’AJA
Organisation des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP)Mme BUSIN – 3C Onco5 & Dr VEILHAN – HP Sévigné
Accès à la recherche clinique – Pr METGES – Pôle Régional de Cancérologie 

Session  n°3 – Annonce
Dispositif d’annonce – Communic’Action Dr EMPEREUR & Mme GUILLOT – DSRC Onco Pays de la Loire

Session n°4 – Coordination des Soins
Cas CliniqueMme CUGNY – UCOG, Dr DE OLIVEIRA LOPES – CH Quimper, Mme DENIEL & Dr LE DEROFF-POUPEAU – OMEDIT Bretagne

Session n°5 – Après-Cancer
Parcours de soin global après-cancerMme SONNET – DAC Appui Santé Nord Finistère
Expériences de suivi à long terme chez les enfants atteints de cancerPr GANDEMER – POHO 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Référentiel Régional SNOB – Dernière version

La Société de Neuro-Oncologie Bretonne (SNOB) a actualisé le référentiel régional en janvier 2022 et l’a définitivement validé en janvier 2023.

Ce document est téléchargeable en intégralité et par chapitres dans la rubrique “Référentiels régionaux” située dans la colonne à droite du site.

Télécharger le référentiel régional SNOB

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Revue de presse – mars 2023

Lancement d’une campagne de vaccination contre les HPV dans les collèges dès la rentrée 2023

Pour atteindre l’objectif de 80% de couverture vaccinale fixé par la Stratégie décennale de lutte contre les cancers, le Président de la République a annoncé le lancement d’une campagne de vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) dans les collèges dès septembre 2023. Cette mesure concernera tous les enfants âgés de 11 à 14 ans.

Pour rappel, les HPV sont responsables de huit localisations de cancers : le col de l’utérus, l’anus, l’oropharynx, la vulve, le vagin, la cavité orale, le larynx et le pénis. Or, selon l’INCa, il est possible de lutter efficacement contre ces cancers grâce à la vaccination qui permet de prévenir jusqu’à 90% des infections HPV.

Toutes les informations sur les HPV et sur la vaccination sont à retrouver sur le site de l’INCa : Vaccination contre les cancers HPV – Infections (e-cancer.fr)

 

Colloque « Accélérer la prévention des cancers HPV induits » – 27 mars 2023

Dans le prolongement de l’annonce de la campagne de vaccination un colloque sous le Haut Patronage du Ministère de la Santé et de la Prévention intitulé « Accélérer la prévention des cancers HPV induits » aura lieu le lundi 27 mars 2023 à Paris. Ce colloque est organisé conjointement avec l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l’association francophone pour l’étude des infections par les papillomavirus et les polyomavirus (afipp).

Retrouvez ci-joint le programme de la journée : Programme colloque HPV 27/03/2023

 

Guide patients « Les traitements des cancers invasifs du col de l’utérus »

Un guide à destination des patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus a été publié par l’INCa ce mois de février 2023. Ce guide est construit en fonction des différents traitements suivis par les patientes (chirurgie, radiothérapie, traitements médicamenteux…), et des étapes de leur parcours (diagnostic, suivi après traitement, soins palliatifs). Au-delà de ces éléments, le document donne également des informations concernant les démarches sociales et administratives et les questions de vie quotidienne (aide à l’arrêt d’une addiction, soutien psychologique, proches, etc.).

Consultez le guide complet et sa version synthétique sur le site de l’INCa : Les traitements des cancers invasifs du col de l’utérus – Ref : GUICOLUTERUS22 (e-cancer.fr)

 

Valorisation de l’évaluation oncogériatrique

L’évaluation oncogériatrique « répond à la nécessité d’adapter si besoin le traitement anticancéreux et de prendre en compte les spécificités des personnes âgées » (INCa) telles que l’autonomie motrice, la dénutrition ou encore l’état cognitif. Elle s’effectue à l’aide d’outils tels que le G8-oncodage ou le Vulnerable Elders Survey (VES-13). Jusqu’ici, la prise en charge n’était valorisée qu’à hauteur d’une consultation classique.

Depuis le 31 janvier 2023, il est désormais possible de facturer un Groupe Homogène de Séjour (GHS) plein pour les évaluations gériatriques réalisées par un binôme médecin-soignant. Cette possibilité reste soumise à deux conditions : la consultation doit être effectuée en Hôpital de jour (HDJ) ; et la situation complexe du patient doit pouvoir être justifiée par certains éléments tel que le G8 par exemple.

Tous les détails de cette nouvelle mesure sont à retrouver à la page 217 du Bulletin officiel Santé – Protection sociale – Solidarité n° 2023/2 du 31 janvier 2023 (sante.gouv.fr)

 

Parcours « Douleur chronique »

Afin d’adapter au mieux la prise en charge des patients souffrant de douleurs chroniques, la Haute Autorité de Santé (HAS) a réalisé avec le Collège de médecine générale et la Société française d’évaluation et de traitement de la douleur chronique, un guide à destination des professionnels intervenants dans la prise des douleurs chroniques.

Ce guide s’accompagne de plusieurs outils (fiche parcours, grille d’évaluation des besoins, questionnaires, etc.) et s’appuie sur 3 niveaux en fonction de la complexité des situations : la ville (niveau 1) ; les consultations et centres d’évaluation de la douleur chronique et les services hospitaliers de spécialités (niveau 2) ; les centres d’évaluation et de traitement de la douleur chronique (niveau 3).

Toutes les informations et documents ressources sont disponibles sur le site de la HAS : Parcours de santé d’une personne présentant une douleur chronique – HAS

La carte interactive des structures spécialisées dans la prise en charge des douleurs du cancer est à retrouver sur le site du Ministère de la Santé et de la Prévention : Les structures spécialisées douleur chronique – SDC – Ministère de la Santé et de la Prévention (sante.gouv.fr)

 

Expliquer le cancer aux enfants dans « Le Petit Quotidien »

En février 2023, l’INCa s’est associé à la maison d’édition Play Bac pour réaliser des contenus explicatifs à destination des enfants. Deux publications dans les revues « Le Petit Quotidien Découvertes » (6-10 ans) et « Mon Quotidien Découvertes » (10-14 ans) sont nées de cette collaboration. Ces travaux ont pour objectif de permettre aux enfants de mieux connaitre la maladie ; mais surtout de « mieux appréhender les facteurs de risque (tabac, alcool, alimentation, sédentarité, exposition au soleil) et donc d’adopter de bonnes habitudes le plus tôt possible » (INCa).

Le Petit Quotidien Découvertes pour les 6-10 ans : Cancers : connaître la maladie pour mieux s’en protéger

Mon Quotidien Découvertes pour les e 10-14 ans : Cancers : mieux les connaître pour mieux s’en protéger

 

Journée internationale des cancers de l’enfant

Le 15 février marque la Journée internationale des cancers de l’enfant. L’occasion de rappeler que 2 300 nouveaux cas de cancers pédiatriques sont diagnostiqués chaque année en France ; et que des équipes spécialisées dans la prise en charge en oncopédiatrie (réseau POHO) sont déployées sur tout le territoire national.

Retrouvez l’espace dédié aux parents et proches d’un enfant atteint de cancer sur le site de l’INCa : Parent (e-cancer.fr)

 

Projet Reochild – Recherche en oncopédiatrie

En février 2023, l’organisation Grand-Ouest Cancer de l’Enfant (GOCE) et le Cancéropôle Grand Ouest ont lancé le projet Research in oncology for children (Reochild) qui vise à structurer la recherche en oncopédiatrie. L’objectif de cette structuration est de mutualiser les ressources en faisant collaborer des équipes de recherches en oncopédiatrie issues d’établissements de santé mais aussi d’établissements publics à caractère scientifique tels que l’Inserm et le CNRS.

Pour plus d’informations sur le projet Reochild, vous pouvez consulter le site du Cancéropôle Grand-Ouest : Oncopédiatrie – Cancéropôle du Grand Ouest (canceropole-grandouest.com)

 

Mars bleu

A l’instar d’Octobre rose, Mars bleu est le mois de sensibilisation à la lutte contre le cancer colorectal. Cette période est notamment l’occasion de rappeler à toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans l’importance du dépistage du cancer colorectal.

En effet, le dépistage précoce permet de guérir le cancer colorectal dans 9 cas sur 10. Pour autant, la participation à la campagne nationale reste très faible (33% de taux de participation). Pour tenter d’améliorer cette participation, il est nécessaire de diffuser les informations sur le dépistage, et plus largement sur le cancer colorectal.

Les ressources à consulter :

 

Baromètre cancer 2021

Réalisé par l’INCa et Santé Publique France tous les 5 ans depuis 2005, le Baromètre cancer est une enquête qui a pour but de mieux connaître les comportements adoptés par les Français face au cancer. Cette enquête réalisée en population générale intègre environ 5 000 personnes âgées de 15 à 85 ans. A long terme, elle a pour objectif d’adapter les politiques publiques de prévention des risques liés au cancer.

Cette 4ème édition du Baromètre cancer met en avant plusieurs points. Parmi ces points, sont notamment cités des différences de perceptions et de comportements en fonction du niveau de diplôme et de revenus, ou encore la persistance de certaines idées reçues telles que l’existence d’une hérédité dans la survenue des cancers. Selon le baromètre, les français se considèrent également bien informés sur les cancers ; mais expriment dans le même temps une minimisation de leur risque individuel par rapport aux facteurs de risque dont ils ont connaissance.

Les détails de l’enquête sont à retrouver sur le document intégral disponible sur le site de l’INCa : Attitudes et comportements des Français face au cancer : 4e Baromètre cancer – Dossiers et communiqués de presse (e-cancer.fr)

Retrouvez également la dernière actualité sur le Baromètre cancer 2021 publiée sur le site internet d’Oncobretagne : Baromètre Cancer 2021 – OncoBretagne

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire